De son enfance, il retient l’amour du travail bien fait auprès de ses parents bouchers et le goût de la liberté à sillonner la campagne berrichonne et ses petits trésors… Il faillit devenir expert comptable mais le démon de la cuisine s’est montré le plus fort. Passage par Ferrandi, l’école de référence, puis par la maison Guy Savoy, l’école de l’exigence, pour enfin voler de ses propres ailes en 2001. Un premier voyage à Bangkok le fait revenir avec des saveurs plein les yeux et des idées plein la tête. Le Chef découvreur a trouvé sa voie, la consécration suivra. En 2008 il reçoit sa première étoile au Michelin, en 2010, il est élu Chef de l’Année par Gault et Millau et Fooding d’Honneur. Même couronné, il reste modeste et continue la belle histoire, celle d’un Chef cuisinier la tête ailleurs et les pieds sur terre.